Abondance financière et croyances limitantes : comment attirer la prospérité dans sa vie ?

image_pdfimage_print

L’abondance financière ne fait pas forcément référence à un montant en banque, un salaire, ou au coût d’achat de la maison. Tout simplement parce que la richesse pour quelqu’un n’est pas la même richesse pour quelqu’un d’autre. Par contre, nous nous mettrons tous d’accord pour dire que la prospérité financière c’est surtout d’avoir assez d’argent pour être heureux, pour se sentir libre, pour s’épanouir. Aisance, paix, énergie et ressources, voilà les mots qui reviennent souvent lorsqu’on aborde ce sujet épineux et tabou qu’est l’argent.

Et puis, on a parfois l’impression que les autres réussissent tout ce qu’ils entreprennent, pendant que nous ramons durement derrière. En fait, la grande différence se situe surtout au niveau de l’état d’esprit. Ceux qui y croient, et donc mettent toute leur chance de leur côté, atteignent leurs objectifs et attirent vers eux une certaine abondance, un plein de tout. Quand on n’y croit pas, on ne laisse pas la place à la chance. Nous sommes animés, ou plutôt bloqués, par des croyances limitantes. Alors, comment la provoque-t-on, cette chance ? Comment attirer l’abondance financière ? Quelles sont ces croyances limitantes ?

Attirer l’abondance financière et la prospérité de quoi parlons-nous exactement ?

Vivre dans la prospérité signifie que nous avons tout ce dont nous avons besoin, et dans tous les domaines, pour être heureux. Attirer l’abondance ne se fait pas juste comme ça, par hasard, en claquant des doigts. L’effet boule de neige de la chance ne peut avoir lieu que lorsque nous sommes prêts à accueillir cette forme de bonheur.

L’abondance est souvent synonyme de réussite et de richesse, alors que c’est plutôt un concept axé sur l’état d’esprit. Simplement par le fait, déjà, que chance et abondance n’arrivent pas à nous si on ne croit pas en elles.

Attirer l’abondance financière en comprenant nos croyances limitantes

Comme pour tout, il est essentiel de comprendre et de conscientiser les mécanismes pour pouvoir les améliorer, les corriger, les contrer. Pour attirer l’abondance et, dans notre cas, l’abondance financière, il faut également comprendre les raisons de nos blocages. Nous nous retrouvons tous, un jour ou l’autre, dans une période où nous nous demandons pourquoi notre certains semblent réussir tout ce qu’ils entreprennent, et pas nous.

Malheureusement, très peu ont pris l’habitude de répondre à cette question. La tendance sera plutôt de se morfondre, plutôt que de chercher les raisons de ce qui ne va pas.

D’où viennent nos croyances limitantes sur l’argent ?

Nous avons tous des croyances financières qui ont émergé d’un peu partout et d’abord, de notre enfance. Très jeune, déjà, l’argent a une présence prédominante dans notre vie, pour notre entourage. Le sujet revient souvent sur la table, lorsqu’il faut apporter une enveloppe de sous à l’école, pendant un conflit entre les parents, si la famille veut partir en vacances ou encore dès qu’il est question du premier argent de poche. Tout petit, on repère en quoi la vie serait plus facile s’il ne fallait pas compter les sous.

Ensuite, se pose la question d’un job étudiant, arrivent les premières vraies factures. Et puis, un jour, on reçoit notre premier salaire, on paie notre premier loyer. C’est le début de l’indépendance financière. Qui s’en souvient ?

L’argent fait partie intégrante de notre vie, mais souvent via des idées négatives. Ces idées-là créent des croyances limitantes qui, généralement, se renforcent avec le temps. .

Quelles sont ces idées négatives sur l’argent ?

La plupart du temps, nous sommes plutôt inconscients de ce que nous pensons. En effet, nos pensées sont gérées par notre subconscient. Pourtant, de façon involontaire, nous réfléchissons et agissons en fonction de notre subconscient.

L’argent, sans vouloir faire de généralités, est souvent synonyme de difficultés, de complications, de conflits. Le sujet est d’ailleurs facilement décrit comme délicat, voire tabou.

Voici certaines des idées négatives que nous cultivons :

  • Les économies

Je ne parviens pas à mettre assez d’argent de côté. Je suis incapable d’économiser parce que je gère mal la sphère financière de ma vie. Les autres y arrivent très bien pourtant. Ils doivent faire preuve d’une meilleure gestion et d’une plus belle discipline que moi.

  • Le regard des autres

Je ne souhaite pas galérer financièrement, mais je ne veux pas être riche pour autant. Il paraît que l’argent rend mauvais et qu’il ne fait pas le bonheur. J’aimerais être indépendant financièrement, mais je ne veux pas qu’on dise de moi que j’ai changé ou que je frime.

  • Les métiers de passion

Je ne gagnerai jamais ma vie en exerçant un métier qui a un rapport avec ma passion. Je dois choisir, car ce que j’aime vraiment faire ne me permettra jamais d’être épanoui financièrement. Je consacrerai du temps à ce qui m’anime vraiment quand j’aurai le temps.

  • Les carrières d’éthique

Je n’arriverai pas à être heureux financièrement en exerçant un métier de développement personnel, ou qui a pour but d’éliminer le plastique des fonds marins ou encore en étant psychologue. Ce n’est pas possible, car c’est incompatible et paradoxal.

  • Trop jeune

Je suis trop jeune pour et je me dois, d’abord, de suivre la routine classique du train-train quotidien. Je sais que cela me rendra malheureux, mais je n’ai pas l’expérience et la légitimité d’aspirer à autre chose.

  • Trop vieux

Ma carrière est derrière moi, je suis trop vieux pour penser différemment. C’est trop tard pour redéfinir ma sphère financière et mes croyances. J’aurais dû y penser à tout ça avant.

Comment identifier ces croyances limitantes pour attirer l’abondance financière ?

Malheureusement, dicté par les croyances négatives qui sont en nous, notre subconscient tente de nous protéger et nous barre parfois la route. Lorsqu’il est alimenté par nos croyances limitantes, il existe à travers les peurs et le manque de confiance en soi. De ce fait, il nous empêche d’atteindre cette liberté financière dont on rêve tant. Il a peur pour nous.

Identifier les croyances limitantes qui régissent en nous permet évidemment de les contrer et de les remplacer par des pensées positives. Cela aidé à élargir le champ des possibles.

Pour repérer ces pensées, rien de plus efficace qu’un petit brainstorming classique. On prend un bic, une feuille et on recense tout ce que nous avons entendu comme croyances négatives au sujet de l’argent. On distingue alors facilement ce qui nous empêche d’avancer et ce qui crée en nous des blocages.

Attirer l’abondance financière en changeant nos croyances limitantes

Le pouvoir de l’inconscient est mis en lumière et nous avons bien décelé les croyances limitantes qui nous bloquent, nous animent et sont encrées en nous.

Alors, il est temps de remplacer les pensées négatives par des croyances positives. Ces pensées-là croient en nous et en nos rêves.

Faire appel à un coach, ou un professionnel du changement de vie peut être très intéressant si vous êtes dans une période où vous voulez attirer avant le succès, l’abondance, la réussite.

Au quotidien, voici quelques idées pour les faire vivre et leur donner la place qu’elles méritent.

Répéter des affirmations positives

Si vous remplacez vos anciennes pensées négatives par des affirmations positives, vous vous donnez déjà la chance de voir les choses autrement et de faire venir à vous l’abondance financière. Vous proposez autre chose à votre esprit.

Il s’agit de mettre le doigt sur les croyances positives qui permettront de reprogrammer le cerveau. En les répétant souvent et à haute voix, elles se logent dans le cerveau et remplacent les anciennes pensées.

Par exemple :

  • J’accepte et j’accueille l’abondance avec joie,
  • Je suis un.e entrepreneur.se à succès,
  • Je mérite d’être libre et heureux financièrement,
  • Je suis tous les jours un peu plus riche.

Se convaincre par la technique de la « recopieuse »

Certaines personnes sont plus visuelles qu’auditives. Dans la même idée que la répétition de phrases positives, cela fonctionne aussi très bien de poser les nouvelles pensées positives sur papier. Répéter ces croyances au subconscient de manière visuelle est une technique très efficace.

Le jour où vous faites le point sur les pensées limitantes qui vous empêchent d’avancer, il peut être très intéressant de noter directement à côté la version positive de cette croyance limitante.

Attirer l’abondance financière avec la gratitude

La gratitude est le sentiment de reconnaissance que l’on éprouve lorsque l’on reçoit quelque chose de quelqu’un, lorsque nous avons de la chance, lorsque nous réalisons nos privilèges.

En appréciant réellement ce qui nous entoure et les événements de notre vie, nous apprenons à les accueillir et à leur donner toute l’importance qu’ils méritent. De cette façon, nous leur faisons une vraie place.

La reconnaissance appelle à l’abondance.

Parler avec l’inconscient grâce aux couleurs

Les couleurs ont une réelle signification dans nos vies. De façon consciente ou inconsciente, elles imposent des pensées, des humeurs, des ambiances positives ou négatives. La couleur des murs, celle du pull de notre interlocuteur, de notre chemise, ces couleurs que l’on pense anodines ont un effet sur ce que l’on ressent.

Le jaune, par exemple, est la couleur de l’or, de l’énergie, de la lumière. Cette couleur active l’esprit et stimule sa créativité. Elle appelle la chance et l’abondance.

Penser aux couleurs de notre environnement aura définitivement un impact sur notre bien-être et notre productivité.

Attirer l’abondance en la visualisant

La visualisation créative (ou créatrice, c’est un peu comme on veut !) consiste à visualiser ce à quoi nous aspirons, ce à quoi nous rêvons.

Il ne suffit, bien sûr, pas seulement de visualiser notre désir pour qu’il se réalise. Mais le projeter, l’imaginer, conditionne l’esprit afin qu’il repère toutes les opportunités qui nous entourent. Souvent, alors qu’elles nous permettraient d’atteindre nos objectifs, nous ne les voyons pas, car nous n’y croyons pas.

Une visualisation créative, selon moi complète, se fait en 3 étapes. L’énonciation du désir (je veux me mettre à mon compte), de la confiance (j’ai toutes les compétences pour être mon ou ma propre patron.ne) et de l’acceptation (je suis prêt.e à mettre ce qu’il faut en place pour favoriser l’abondance financière de mon projet).

Donner plus et recevoir plus

On ne peut pas recevoir beaucoup si l’on n’a jamais appris à donner également. Apprendre à donner, à offrir permet à notre esprit de développer l’idée du partage et de l’échange. On ne recevra rien tant que l’on n’aura pas appris à donner.

Donner pour rendre en retour et recevoir pour offrir davantage.

Et oui, l’abondance, ça va dans les deux sens, autrement ce n’est pas vraiment de l’abondance.

Si vous voulez aller encore plus loin, visionnez l’échange que nous avons eu avec Cécile Tardy, la pro de l’abondance !

Brigitte André, toujours avec Passion.

Vous pourriez aimé aussi

Laissez un commentaire

S’inscrire à la newsletter

S’inscrire à la newsletter

Si vous désirez recevoir régulièrement notre newsletter, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

You have Successfully Subscribed!

Powered by themekiller.com