Responsable mais pas coupable

 

L’émotion est comme une pancarte sur l’autoroute, elle vous donne la direction à suivre.

Donnez-vous les moyens de suivre la bonne indication en écoutant les informations que cachent nos émotions.

Ceux qui ne les écoutent pas :

  • Se laissent déborder par ses émotions,
  • Sont dans l’attente de la reconnaissance de l’autre,
  • Manquent d’assurance et d’assertivité,
  • Sont paralysés par la peur d’échouer (ou de réussir),
  • Se sentent souvent coupables.

Derrière la plupart des situations difficiles dans lesquelles nous nous emberlificotons, se cachent des nœuds personnels et/ou relationnels

Les nœuds personnels, professionnels et relationnels parlent de ces liens importants (avec soi, avec l’autre, avec les autres, avec l’environnement, avec l’une ou l’autre facette de son métier, ..) qui n’a pas trouvé de résolution positive. Et même lorsque les contacts sont distendus, l’émotion est encore aussi vive.
Les nœuds sont de magnifiques fatalités.

La question des nœuds est subtile parce que plusieurs fils s’emmêlent.

Apprivoiser ses émotions en 6 étapes :

Etape 1 : Écouter le signal

Etape 2 : Identifier quelle émotion vous parle.

Etape 3 : comprendre la direction à prendre.

Etape 4 : Définir l’action conseillée par l’émotion.

Etape 5 : Agir,

Etape 6 : consolider l’estime de soi

Un pas plus loin

Quoiqu’il vous arrive dans la vie, vous avez une alliée fidèle: votre émotion. Tel le sonar du dauphin, l’émotion vous prévient de l’importance d’une situation et de la nécessité de marquer un temps d’arrêt.

Le problème c’est que bien éduqué, vous avez appris à être conforme, moulé et à ne pas vous emberlificoter dans des émotions trop gênantes: – les hommes ne pleurent pas, – la peur est inutile, – les filles en colère ressemblent à de vieilles sorcières, – la joie se vit dans l’humilité, car il y a suffisamment de gens qui ne mangent pas à leur faim.

Tout cela fait, que quand vous êtes face à une émotion, vous êtes dans certains cas, bien embarrassés de savoir qu’en faire?

Les refouler? Ce n’est pas un bon plan! Elles reviendront de plus belle.
Les gérer ? Un peu trop volontariste pour développer une intelligence émotionnelle.
Et si on apprenait à les écouter et à les lire? Pourquoi pas, cela peut permettre d’avancer!

Bon running !

 

Vous pourriez aimé aussi

Laissez un commentaire

S’inscrire à la newsletter

S’inscrire à la newsletter

Si vous désirez recevoir régulièrement notre newsletter, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

You have Successfully Subscribed!

Powered by themekiller.com