Vaincre l’auto-sabotage et redécouvrir sa véritable énergie.

« Tu ne peux pas le faire! » »C’est beaucoup trop difficile! »

 

« Tu ne peux pas le faire! » »C’est beaucoup trop difficile! » « Si tu essaies, tu échoueras probablement de toute façon. » Ces rudes affirmations pourraient venir d’une personne tyrannique et cruelle ayant pour seule mission de détruire toute confiance en vous. Malheureusement, et bien trop souvent, nous pouvons être ce tyran et notre cible peut être nous-même.

Se parler à soi-même en des propos négatifs est une chose dont nous faisons tous l’expérience un jour ou l’autre. Vous savez, cette petite voix rabat-joie qui tente de vous décourager de prendre quelque risque que ce soit. Un peu comme ce que l’on s’est tous entendus dire lorsque nous étions enfant, par un parent qui se voulait bienveillant « Ne fais ça, tu vas te faire mal ! » Cependant, quand cela rentre littéralement dans notre façon de vivre, cela mène inéluctablement à l’auto-sabotage et nous empêche souvent d’atteindre nos buts et nos rêves.

Le plus sournois, c’est que nous n’avons pas du tout conscience de tout cela ! Au lieu de cela, nous attribuons nos échecs (ou tout de moins, nos absences de succès) à une sorte d’inaptitude naturelle à la réussite. Ce qui, par la suite, ne fait que renforcer les messages négatifs que nous alimentons sur nous-même. Ce phénomène est la base de la spirale de l’auto-sabotage.

 

Reconnaitre les symptômes de l’auto-sabotage pour les changer

La preuve que vous vous sabotez ? Vous est-il déjà arrivé de tenter de changer votre vie sur certains aspects, et soudainement cesser toute action pour atteindre votre objectif, sans raison valable ? Vous vous êtes peut-être même parfois retrouvé dans un état pire que celui duquel vous êtes parti, n’est-ce pas? La compétence, la capacité et le désir étaient pourtant là mais quelque chose vous a empêché d’avancer.

On observe plusieurs comportements et schémas caractéristiques dans l’auto-sabotage. Voici quelques pistes qui vous permettront de mieux vous rendre compte de votre potentiel d’auto-saboteur :

  • Procrastination: vous repoussez sans cesse tout au lendemain. C’est plus fort que vous, vous ne finissez jamais ce que vous entreprenez. Même lorsque vous êtes motivé par un projet / une nouvelle relation, vous vous découragez ou lassez rapidement.
  • Frustration : vous avez un rêve, un projet, une envie mais vous ne faites absolument rien pour le réaliser. Plus encore, pour de multiples raisons, vous êtes souvent persuadé que ce n’est juste « pas possible ».
  • Dévalorisation: vous voyez constamment le verre à moitié vide, vous aggravez les choses. Vous avez une vision exagérée de la réussite des autres et, au contraire, vous sous-estimez vos accomplissements personnels. Vous laissez facilement les autres vous « marcher sur les pieds ».
  • Peur : vous redoutez le jugement des autres, que ce soit par vos échecs que par vos succès potentiels. Votre succès potentiel vous effraie, vous avez finalement peur de briller. Vous doutez facilement de vos capacités alors même que vous savez qu’il n’y a aucune raison valable à cela. Vous êtes paniqué(e) à l’idée d’accomplir quelque chose d’important pour vous.
  • Colère: Vous êtes souvent hostile envers les autres, vous pouvez facilement faire preuve de colère, de jalousie ou de ressentiment, qui vous rend morose et désagréable. Cela nuit à vos relations avec votre entourage.

 

Briser la spirale de l’auto-sabotage, se retrouver

Quel que soit votre comportement d’auto-sabotage personnel, il est possible d’y remédier et de cesser de vous prouver que vous avez eu raison de douter de vous-même. Vous savez, le fameux « je le savais bien ! »…

Heureusement, vous pouvez y échapper et rompre cet engrenage. De quelle façon ? Cela commence par la reconnaissance des messages négatifs que vous vous envoyez à vous-même.

 

1. Prendre conscience du problème

Cela implique d’essayer d’identifier vos comportements et vos mécanismes d’auto-sabotage mais aussi les questions et les croyances (conscientes ou inconscientes) qui stoppent l’action. Pour cela, vous pouvez vous poser plusieurs questions. Quels buts avez-vous depuis longtemps et n’avez jamais pu accomplir ? Quelles sont les choses que vous abandonnez facilement sans aucune raison évidente ? Y a-t-il un domaine précis dans lequel prendre une décision vous est particulièrement difficile ? Etc.

 

2. Lâcher prise

L’idée est de parvenir à redonner « du pouvoir » à votre instinct d’envie, faire en sorte qu’il reprenne le dessus. Lorsque nous nous auto-sabotons, notre processus de pensées internes, nos croyances et nos actions ne sont tous simplement pas alignés avec notre but. L’enjeu est de modifier nos perceptions et de les aligner sur les croyances positives de ce que nous pouvons accomplir. Lorsque nos compétences, croyances et comportements sont alignés, alors nous avons les schémas mentaux, émotionnels et physiques justes pour faire ce qu’il faut pour réaliser nos objectifs.

 

3. Adopter de nouvelles habitudes

Les mécanismes d’auto-sabotage sont bien souvent ancrés en nous et peuvent facilement ressurgir. Adopter des nouvelles habitudes permet de mettre en place des techniques pour désamorcer les mécanismes d’auto-sabotage lorsqu’ils tentent de reprendre le dessus.

 

Identifier les mécanismes bloquants est une étape nécessaire pour ensuite parvenir à s’en détacher. Cela implique de se libérer du mental pour ne plus le laisser dominer nos actions et enfin devenir le self leader de son changement et de sa vie. Si vous aussi, vous êtes victime de l’auto-sabotage, ne baissez pas les bras : vaincre l’auto-sabotage demande beaucoup de détermination et d’implication pour remettre en cause ses paradigmes, n’hésitez donc pas à vous faire accompagner pour vous en libérer !Vaincre l’auto-sabotage et redécouvrir sa véritable énergie.

En savoir plus
Page 1 sur 212
S’inscrire à la newsletter

S’inscrire à la newsletter

Si vous désirez recevoir régulièrement notre newsletter, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

You have Successfully Subscribed!

Powered by themekiller.com