Si je me suis tournée vers le E.M.D.R à partir de 1998, c’est dans le souci d’améliorer mes interventions de coaching avec des managers, des chefs d’entreprise, des personnes en réorientation, des vendeurs, des êtres humains tout simplement.

Dans certaines situations, je me sentais mal à l’aise : les outils de coaching aidaient à dépasser leur nœud, mais… Mais il subsistait un « mais » pour moi, j’avais le sentiment que ce n’était qu’une évolution « précaire », car le nœud du problème, le stress lié à certaines situations personnelles et/ou professionnelles, était toujours présent et se reproduirait, sans doute, dans d’autres situations.

 

Je me souviens particulièrement du travail d’évolution que j’ai fait avec un homme brillant, et qui a été un déclencheur pour moi. J’ai commencé à chercher une solution pour dénouer des choses enfouies et plus profondes. Le E.M.D.R, s’est présenté à moi comme une évidence.

 

Cet homme était chef d’entreprise, il avait bien mené sa barque et  se trouvait confronté à un nœud d’évolution. Sa société grandissait et il devait faire des présentations en public et cela lui paraissait impossible. Il était prêt à mettre l’évolution de sa société entre parenthèses pour ne pas devoir affronter des conférences de presse. Est-ce que cela voulait dire qu’il était arrivé à son « seuil d’incompétence » ? Pas du tout ! Cela visait seulement à mettre en évidence qu’il y avait quelque chose à dépasser. En effet, ce chef d’entreprise avait une cicatrice bien enfouie dans le plus profond de ses croyances. À l’âge de huit ans, il avait été ridiculisé en public lorsqu’il chantait dans une chorale.

L’humiliation (comme les 5 blessures qui touchent l’âme*) est une situation blessante qui, si elle ne peut être guérie, devient un trauma et produit une croyance négative sur soi** . Ce chef d’entreprise, que j’ai orienté rapidement vers un praticien déjà expérimenté en EMDR, a réellement dépassé son nœud.
C’est la raison pour laquelle, depuis je me suis engagée dans cette formation et dans le processus de certification à la technique E.M.D.R

 

Mon parcours en EMDR de 1999 à 2002

 

articles-de-david-servan-schreiber-296x150J’ai été formée par David Servan Schreiber à Paris pour le niveau 1. J’ai eu une chance énorme d’être dans cette année de formation. C’était en effet l’année de l’ouverture l’institut français de EMDR et à cette occasion exceptionnelle nous avions deux formateurs de très haut niveau :  Francine Shapiro elle-même qui passait le flambeau à David Servan Schreiber. Je suis ainsi rentrée dans le monde du EMDR par une très belle porte.
J’ai commencé une supervision que j’ai voulue nomade.
Lorsque je passais dans une ville étrangère et que j’y restais une bonne semaine, je cherchais quels étaient les superviseurs disponibles.
C’est ainsi que j’ai rencontré des superviseurs à Aix-en-provence, à Lille, à Paris, à Tanger, au Luxembourg, Toulouse, Waterloo. Cette approche était essentielle pour moi, car je sentais cet outil puissant et je ne voulais pas m’enfermer une compréhension théorique.
J’ai pratiqué durant cette période le EMDR essentiellement pour des traumas de premier niveau (vidéo prochaine)

 

Mon parcours en EMDR de 2002 à 2006

 

En 2002 au niveau 2 à Paris avec David Servan Schreiber et en 2006 j’ai souhaité refaire le niveau 2 en Belgique avec Ludwig Cornil.
À cette époque j’ai continué mes supervisions de la même manière et je me suis formée sur des thèmes plus spécifiques.
Mais surtout la vie m’a amené durant cette période à être une personne-ressource dans plusieurs entreprises pour le harcèlement moral. J’ai pu voir à quel point cette technique était puissante pour retrouver une image de soi positive suite à ce genre de situation. Les conséquences qui peuvent survenir après avoir été prise dans des liens malsains sont physiquement et psychologiquement pénibles à vivre :

  • confusion mentale,
  • « esprit mou »,
  • difficulté de concentration,
  • perte d’identité,
  • perte d’estime de soi,
  • phobie sociale,
  • insomnie,
  • trouble de l’alimentation,

Durant ces années j’ai pratiqué plus de 120 séances par an.

Si vous souhaitez avoir plus d’information ou prendre contact avec moi, vous pouvez utiliser facilement le formulaire ci-dessous.

Mon parcours en EMDR de 2006 à 2020

 

En ce mois d’avril 2020 je pratique le EMDR depuis plus de 20 ans et à raison de plusieurs entretiens par semaine.

Je la pratique via Internet car je travaille déjà avec des personnes de Dubaï, Espagne, Luxembourg, France, Maroc.
Voici les thèmes (non exhaustif) sur lesquels je suis intervenue avec succès et pour lesquels j’ai pu soulager de plusieurs conséquences douloureuses.

  • phobie de l’avion,
  • perte de confiance en soi,
  • harcèlement moral,
  • accident de voiture,
  • trouble de l’alimentation,
  • trouble de l’érection,
  • peur de parler en public,
  • difficulté de se positionner en tant que manager,
  • maltraitance parentale,
  • maltraitance conjugale,
  • licenciement inattendu,
  • faillite,
  • difficulté de s’engager dans une relation amoureuse,
  • peur de s’engager,
  • difficulté à se rendre visible pour faire évoluer son métier,
  • peur d’échouer,
  • attentat du métro,

_____

  • * https://www.ecoutetoncorps.com/fr/ressources-en-ligne/chroniques-articles/les-blessures-de-lame/
  • ** (http://www.wsiat.on.ca/francais/mlo/fpost_traumatic_screen.htm )

Si vous souhaitez avoir plus d’information ou prendre contact avec moi, vous pouvez utiliser facilement le formulaire ci-dessous.

 

 

 

 

 

 

 

S’inscrire à la newsletter

S’inscrire à la newsletter

Si vous désirez recevoir régulièrement notre newsletter, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

You have Successfully Subscribed!

Powered by themekiller.com