Je ne rentre plus dans aucun moule…comment trouver sa place alors ?

Je parlais à l’instant avec une personne proche de moi et qui a une place importante dans ma famille. Elle me disait qu’elle n’était pas « Sophie Béchamel »(ce n’est bien sûr pas son nom du tout) et qu’elle ne le serait jamais. Ce qu’elle voulait dire par là, c’est qu’elle ne se retrouvait pas dans les stéréotypes que la société et que le marché de l’emploi proposait.

On peut dire « c’est la tuile » parce que rien n’est indiqué dans ce cas-là.

Mais…comment fait-on alors ?

1. La première chose  est certainement L’ACCEPTATION DE SOI. Ne pas être dans les sentiers battus c’est parfois être considéré par les autres comme « un peu paumé », « pas stable », « pas ambitieux ». C’est ce que le regard des autres semble renvoyer. Mais justement ! est-ce que la stabilité et l’ambition ne sont pas dans cette recherche d’authenticité dans laquelle on s’engage quand on ne veut pas aller dans les directions qui sont prisées par la société ? J’adore cette ambition stable d’authenticité. C’est la raison pour laquelle j’ai quitté il y a trente ans, un boulot stable dans une entreprise dans laquelle on rentrait « pour la vie ».

2. La seconde chose est L’ACCEPTATION DE LA DIFFICULTÉ DU CHEMIN. Ah oui ! rechercher sa juste place n’est pas le chemin le plus facile. Quand on l’emprunte, il devient tellement difficile de faire marche arrière. Parfois, on y va par essai-erreur, on cherche, on tombe, on est déçu, on se sent frustré et oui évidemment que dans certains moments on puisse dire « je suis perdu ». On peut rester longtemps perdu quand on cherche un chemin qui n’existe sur aucune carte. Il faut pouvoir trouver sa boussole,  dessiner sa carte, choisir le petit sentier de campagne qui nous amène dans un bel endroit et peut-être constater que ce n’était qu’une étape.

3. La troisième est L’ACCEPTATION DE L’IMPERMANENCE DES CHOSES. Comme je le dis plus haut, il peut y avoir cette sensation « que ce n’est pas encore tout à fait ça ». Cette frustration qui colle à la peau parce que les essais ne font que renforcer le sentiment qu’on a pas encore touché au Saint-Graal, que la route est encore longue, ou en tous les cas qu’on est pas encore arrivé à notre juste place. La comparaison peut-être dure quand on voit autour de soi ceux qui semblent dans des chemins tellement constants avec mariage conventionnel, achat de maison, promotions et salaire qui va avec…

4. La quatrième est L’ACCEPTATION QUE L’ON EST SEUL ET QUE L’ON DOIT ÊTRE ACCOMPAGNÉ. Personne ne peut vivre à notre place les frustrations, tristesses, déceptions et lassitudes de recommencer et encore recommencer. C’est le côté « seul » qui est inévitable. Personne ne peut rechercher à notre place ce qui n’est pas encore connu. Parce qu’il s’agit ici de CRÉER sa vie à sa juste dimension. Par contre, il faut être accompagné. Ne pas s’isoler dans ces moments, car c’est la pire des choses. Mais s’entourer de personnes qui vivent la même chose. C’est triste de croire que nous sommes seuls à vivre des moments d’égarement, parce que ce n’est pas vrai. Et c’est de moins en moins vrai, dans une société où l’on essaie de retrouver l’essentiel…de soi. S’entourer c’est aussi demander de l’aide à des professionnels qui ont aussi vécu la même galère dans les recherches, les difficultés, les égarements.

5. La cinquième et la dernière est L’ACCEPTATION QUE CELA EN VAUT LA PEINE. Est-ce qu’il n’y a pas plus belle victoire que de se dire « je suis maintenant à ma place, je ne suis pas passé à côté de moi ». A la fin de tout, ce qui reste de nous, est ce que nous avons vécu avec authenticité.

Hé bien oui ! vous voyez que je ne parle que d’acceptation. Parce que je suis certaine que ce sont les premières étapes, tellement nécessaires pour commencer à être en accord avec soi.

« Soyez vous! tous les autres sont déjà pris » comme le dit si justement Oscar Wilde.

Brigitte André

Avec passion

Vous pourriez aimé aussi

Laissez un commentaire

S’inscrire à la newsletter

S’inscrire à la newsletter

Si vous désirez recevoir régulièrement notre newsletter, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

You have Successfully Subscribed!

Powered by themekiller.com