Êtes-vous touché par la passionnite aigüe ? L’heure de vérité

La «passionnite aiguë», c’est quoi?

La passionnite aiguë se retrouve chez une personne qui a une passion intense pour son travail. Elle y consacre tout son temps, oublie de prendre soin d’elle, de son environnement, et parfois même des petites choses administratives qui pourraient lui être utiles. En un mot, l’essentiel de sa vie tourne autour du contenu même de son métier.

Avez-vous déjà pris le temps de vous arrêter pour vous demander pourquoi vous ne vous arrêtez pas assez?  Nous nous compliquons bien souvent la tâche, nous voulons rendre tout difficile et dur. Et pourtant, combien de tout petit pas ont produit de grands résultats? C’est une question de croyance, on croit trop souvent qu’il faut faire de grands pas, des tâches complexes et difficiles pour obtenir de grands résultats, et c’est souvent décevant. Cependant, si nous ne changeons pas de croyance, nous ferons encore plus et plus dur.

«Il faut travailler beaucoup pour être créatif et productif, c’est évident »

C’est une croyance très répandue et pourtant bien souvent, elle ne produit que l’inverse de ce que nous voulions obtenir. Le workaholism tient du même principe qu’un athlète qui s’entraîne trop. À un moment donné, les efforts donnent l’effet contraire de ce qui est souhaité et le résultat s’avère négatif. La créativité et la vision de départ sont altérées. La tension monte entre les activités professionnelles et les activités personnelles. Des problèmes s’ensuivent:

  • Relations tendues avec ceux qui nous sont chers,
  • Niveau d’énergie plus bas que souhaité,
  • Sommeil diffiicle,
  • Habitudes de vie malsaine,
  • Moral en baisse.

Le plaisir initial que vous preniez dans le travail diminue, et lorsque le niveau d’énergie diminue, la perte de vitesse est assurée. Cela peut être ressenti par vos collègues de travail, par vos clients internes et externes et surtout par vos proches. Vous êtes alors en chute libre. Et, croyez- moi, lorsque vous en arrivez là, l’épuisement professionnel n’est pas très loin…

 

La maturité de l’homme, c’est d’avoir retrouvé le sérieux qu’on avait au jeu quand on était enfant.  Friedrich Nietzsche

Mais par où commencer?

TRAVAILLEZ PAR INTERVALLES

Pour un effort maximal, votre corps physique et votre cerveau ont besoin de repos. Par conséquent, accordez-vous une pause santé toutes les deux heures. Pourquoi? Une pause de 5 à 10 minutes toutes les deux heures vous permet non seulement de maintenir votre capital énergétique à un maximum mais vous permet également d’augmenter votre efficacité.

APPRENEZ À PRIORISER

Vous maximiserez ainsi votre temps et travaillerez beaucoup plus efficacement. Très souvent les gens confondent urgence et priorité. Rappelez-vous qu’une urgence n’est pas toujours une priorité!

Par conséquent, prenez l’habitude de vous demander si la requête qui vous est adressée, le projet sur lequel vous travaillez ou l’interruption à laquelle vous êtes confrontée est:

  • une priorité urgente et non importante?
  • 
une priorité urgente et importante?
  • 
une priorité non urgente et non importante?
  • une priorité non urgente et importante?

Engagez-vous à ne privilégier que les priorités urgentes et importantes. La plupart d’entre nous accordons beaucoup trop d’importance aux priorités urgentes et non importantes.

Prenez soin de votre corps, c’est le seul endroit où vous êtes obligé de vivre. Jim Rohn

 

 

Maintenant, l’heure de vérité: souffrez-vous de «passionnite aiguë»? Je vous propose un petit jeu-questionnaire qui vous révélera si oui ou non vous souffrez de «passionnite aiguë».

 

  • Êtes-vous de ceux qui écourtent leurs 
vacances pour pouvoir retourner au
bureau ?
  • Vous sentez-vous mal si vous ne tra
vaillez pas au moins 10 heures par 
jour?
  • Vous attendez-vous à revenir à la maison fatigué à cause du travail?
  • Agissez-vous comme si votre entreprise (celle qui vous appartient ou celle pour laquelle vous travaillez) s’attendait à ce que vous mettiez ses besoins en premier, et votre famille et vos propres besoins en dernier?
  • Vous arrive-t-il de vous plaindre que les gens ne travaillent pas aussi fort que vous?
  • Continuez-vous à travailler même si tout votre corps hurle pour que vous quittiez le bureau?
  • Avez-vous de la difficulté à vous accorder du temps d’arrêt juste pour vous ?
  • Avez-vous de la difficulté à déléguer?
  • Vous sentez-vous coupable si vous dites «non» au travail?Vous retrouvez-vous toujours à faire de plus en plus de travail?
  • Évaluez-vous votre succès par ce que vous accomplissez dans votre travail ?
  • Vous arrive-t-il de sauter des repas tant vous êtes absorbé par votre travail?
  • Êtes-vous frustré lorsque les résultats ne se pointent pas assez vite?
  • Êtes-vous du genre à prendre plus de
10 minutes pour résoudre un problème avant de demander de l’aide?
  • Êtes-vous de ceux qui écourtent leurs
vacances pour pouvoir retourner au
bureau ?
  • Êtes-vous du genre à prendre plus de
 10 minutes pour résoudre un problème avant de demander de l’aide?
  • Apportez-vous votre mallette ou votre ordinateur pour travailler à la maison le week-end?
  • Êtes-vous du genre à vérifier votre
boîte vocale et vos courriels durant les
week-ends et même en vacances?

 

Calcuez votre nombre de «oui»

Si vous avez trois réponses affirmatives ou plus, vous pourriez souffrir de «passionnite aiguë». Il est grandement temps que vous portiez une attention particulière à votre situation actuelle et que vous vous engagiez à apporter des changements à votre façon de travailler.

Si vous avez deux réponses affirmatives ou moins, toutes mes félicitations! Vous semblez vivre un équilibre entre votre vie personnelle et professionnelle. Votre travail n’occupe pas tout votre temps ou toutes vos pensées. Cette attitude que vous adoptez vis-à-vis le travail est tout à fait sain.

Quelques trucs pour augmenter votre capacité énergétique sur le plan émotionnel

  • Engagez-vous à éliminer les émotions négatives de votre vie et à les remplacer par des émotions positives.
  • Exercez-vous à demeurer positif malgré un stress intense.
  • Accordez-vous des moments de repos régulièrement.
  • Engagez-vous à ne mettre dans votre assiette que des choses qui vous font plaisir.
  • Dites non à toute activité qui ne vous plaît pas.
  • Développez vos muscles émotionnels tels que la patience, l’empathie et la confiance. Vous n’en sortirez que plus fort.
  • Pratiquez-vous à étirer ces muscles et à faire suivre ces séances de périodes de repos, comme vous le feriez en entraînement.

post%e2%80%a2simplifiez

 

 

Quelques trucs pour augmenter votre capacité énergétique sur le plan spirituel

  • Apprenez à vous mettre en priorité.
  • Accordez-vous des activités de «chouchou- tage» juste pour vous.
  • Choisissez des activités qui vous font plaisir et qui correspondent à vos valeurs fondamentales et reléguez les autres aux oubliettes.
  • Assurez-vous que vos bottines suivent vos babines — en d’autres mots, assurez-vous que vous faites ce que vous dites.
  • Promettez moins et livrez absolument tout! Soyez authentique!

Ne tirez jamais sur l’élastique de votre énergie!

Brigitte

Vous pourriez aimé aussi

Laissez un commentaire

S’inscrire à la newsletter

S’inscrire à la newsletter

Si vous désirez recevoir régulièrement notre newsletter, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

You have Successfully Subscribed!

Powered by themekiller.com